2016
2016 MONTAGE.jpg

© photographes

Flyer-butoh-arenes 2016.jpg

« J’ai décapité le jardin »

Une création autour de la poésie de Marina Tsvetaïeva

 

Pièce pour six danseurs créée en 2016, durée : 1 heure

 

Présentations 

- Arènes de Lutèce, Paris 75005

- Parc Montsouris dans le cadre de Kiosque en fête, organisé par la Mairie de Paris, 75013

- Studios Albatros, Montreuil 93100

 

“Vivre-écrire” Vivre danser

Les mots de Marina Tsvetaeïva, traversés à la fois par des émotions profondes et une quotidienneté crue nous ont permis de trouver une véritable résonance dans le corps engagé par la danse butô. Un corps extrêmement fragile mais que soutient une présence humaine hors du commun. Un organisme qui s’exprime par l’intensité de sa matière, qui met en jeu chacune de ses parties, comme le faisait Marina avec chacun de ses mots.

La danse, que Tacuabé a créé autour des mots de Marina, est aussi un appel à l’actualisation de la mémoire du corps : la recréation de sa vie et de sa poésie à travers la présence « ici et maintenant » de ces corps qui l’écoutent.